maracuja, la longue route autour du monde

THIERRY .... LE RETOUR AU PEYI AN NOU

15 Juillet 

 

Presque 4 mois jour pour jour après mon retour de Punta Arénas ....

Départ pour une nouvelle tranche de vie que j'espère pouvoir croquer avec gourmandise ...

7h30 je suis à Orly, uniquement 2 portes ouvertes pour accéder dans le terminal 4! Entre les contrôles sanitaires et l'enregistrement de mes 70 kgs de bagages, il me faut plus de 2h masqué !!!

L'avion est complet, pas de bagages cabines, embarquement et débarquement par rangées de sièges, obligation de porter le masque durant tout le vol et changement de masque au bout de 4h de vol.

A l'arrivée, Patrick, mon indéfectible ami, m'attend pour me conduire à 3 Rivières dans une superbe maison qu'il gardienne avec sa compagne Mireille. Emotions et ré acclimatation avec vue imprenable sur les Saintes

 

villa 3rivières (3)
villa 3rivières (1)

 

16 JUILLET

 

Installation pour une semaine sur le voilier de Mireille et Patrick dans la marina de Rivière Sens

Grand confort à bord avec climatisation pas de choc thermique !! par contre, choc thermique pour mon premier bain de mer avecun écart de 20° par rapport au précédent dans les 50 émes lors de mon sauvetage .

 

17 JUILLET

 

Aller-retour à la marina de Pointe à Pitre pour faire connaissance avec "Octobre" ....Les batteries ne sont pas déchargées,  le moteur démarre au quart de tour,les WC, le frigo, le circuit d'eau douce, tout fonctionne parfaitement. Pas d'eau dans les fonds, pas d'insectes indésirables, pas d'humidité ni d'odeur d' atmosphère confinée ( mot trés tendance). Seul petit problème une fuite au capot de la descente qui existait déjà et que, les pluies de la veille ont confirmée. Sur le pont , toutes les manoeuvres sont claires. Je demande à Dan , le plongeur de la marina de gratter la coque sur laquelle les coquillages ont prospéré depuis le mois de Mars

 

23 JUILLET

 

Jusqu'à cette date, je suis invité presque tous les jours .... A la table de l'amitié, le partage des souvenirs, des émotions, des projets et .... de savoureux mets

Le mercredi, en soirée, Mireille nous dépose, Patrick et moi sur " Octobre". Rencontre avec les voisins de ponton, Brigitte et Eric qui vivent depuis 15 ans sur leur Nouani, grand frère du Maracuja, construit en 1985.

Ambiance estivale sur les quais de la marina, les terrasses des restaurants sont pleines, les promeneurs déambulent avec leurs enfants .... nous nous installons pour se délecter d'un Aloyau avec de "vraies" frites !!

 

24 JUILLET

 

Départ à 6h du matin, bonne météo avec un vent de secteur Est de 15 knts en moyenne.

"Octobre" se barre facilement et, sa barre franche est bien équilibrée. Nous allons mettre 4h15 pour rallier la marina de Rivière Sens, avec mon " No Comments" je mettais 1h de plus ! Pas de mystère, "Octobre" est 2 fois moins lourd . 

 

a la barre du RM (3)
a la barre du RM (1)

 

 

 

Je prends une place au ponton visiteurs dans le premier bassin mais, dés lundi, je vais prendre une place sur le ponton 9 dans le  2ème bassin, ponton flottant beaucoup plus sûr en cas de cyclone, mieux protégé d'éventuelle houle cyclonique. Pour mémoire, lors du cyclone Maria que j'avais passé à bord en 2018 il y avait eu 170 km/h maxi au ponton 9 et 200km/h au ponton visiteur distant de 100m !

 

25 JUILLET

 

Programmes différents , voiliers différents, le RM est conçu pour un bon rapport confort/performances ce n'est pas un bateau de voyage comme le Maracuja que j'ai conçu pour naviguer sous toutes les latitudes, sous les tropiques, mais aussi  jusqu'en Antarctique dans un bon rapport confort / endurance.

Compte tenu de mon expérience de plus de 20000 miles sous toutes les latitudes , de la construction de la conception de mes 2 voiliers, "le Thimorien" et le "No Comments", j'ai proposé à Emmanuel, le propriétaire quelques améliorations possibles à l'intérieur et à l'extérieur en terme de confort , de protections solaires .... Nous allons établir une liste de priorités ... Bricolages extérieurs et intérieurs,  et, travaux de sellerie  avec ma machine à coudre en perspectives ... pas de vie inactive ni contemplative à terre !!!

la première chose que j'ai faite: Réinstallé le climatiseur que j'avais sur le Maracuja car, à l'intérieur d'un bateau de couleur noire et de grandes surfaces transparentes sur le pont il faisait 36° à l'intérieur sans ventilation possible en cas de pluies fréquentes en cette saison, de plus en marina le bateau n'est pas orienté face au vent et la ventilation par les capots ouvrants s'en ressent.

Et c'est ainsi que, sans une goutte de transpiration je rédige ce nouvel article dans une température ambiante de 25° ....  



27/07/2020
8 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 47 autres membres