maracuja, la longue route autour du monde

LE GRAND DÉPART

Mercredi 16 octobre à 16:00 précises, sur le quai visiteurs de la marina de Rivière-Sens, Thierry a largué les amarrres de son No Comments sous les yeux émus de tous ceux de ses amis qui étaient venus assister à ce grand moment tant attendu.

 

Il n'était pas vraiment fin prêt (on ne l'est jamais à 100%, remarquait-il...), mais notre marin semblait serein, apaisé. Beaucoup plus en tout cas que durant les derniers jours stressants des préparatifs.

 

Il a donc pris la mer direction Barbade pour essayer d'atteindre le sud de l'arc antillais avant le passage de l'onde tropicale attendue d'ici deux ou trois jours. Sans vouloir le laisser paraître, lui aussi était ému. Trois ans de préparation pour 7 mois seul en mer à travers les océans... il y de quoi faire le palpitant battre un peu la chamade au moment de tout quitter.

 

Un petit groupe de 5 ou 6 compagnons des derniers jours, auxquels s'étaient joints deux journalistes, l'ont accompagné à bord d'un zodiac juisqu'à l'entrée du canal des Saintes. La mer était d'huile, un soleil d'or descendait lentement, un léger vent de sud-est poussait doucement le bateau vers le large...

 

Alors Thierry a déployé le gênois et s'est inexorablement éloigné de la côte pour prendre le vrai départ de son aventure. Vers 18 heures, il a annoncé qu'il passait entre Terre-de-Haut et Marie-Galante. Le bateau marchait bien malgré ses trois tonnes de surcharge...

 

Le soleil était couché depuis peu quant tout à coup, la mer est a pris un aspect fluorescent.No Comments qui filait 6 ou 7 noeuds a alors traversé un immense banc de calamars. C'était magique!

 

Un long voyage qui commence sous de bons auspices. Thierry qui croit en sa bonne étoile ne pouvait rêver mieux.

 

 



17/10/2019
1 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 47 autres membres